السبت، 3 نوفمبر، 2012

Cancers ORL : les grands principes thérapeutiques

Cancers ORL :
les grands principes thérapeutiques

Gilles Poissonnet, Karen Benezery, Frédéric Peyrade, Alexandre Bozec,
René-Jean Bensadoun, Pierre Yves Marcy, José Santini, Olivier Dassonville

Disponible sur internet :
le 23 avril 2007
Institut universitaire de la face et du cou de Nice et Centre Antoine-Lacassagne,
Nice (06)

■ Key points

Upper aerodigestive tract carcinoma:
therapeutic management

Cancers of the upper aerodigestive tract cover the solid tumors of
the oral cavity, pharynx and larynx.
The principal risk factors identified are smoking and alcohol.
Moreover, the combination of alcohol and smoking increases the
relative risk by more than simple multiplication.
The pretreatment work-up represents the starting point in the
natural history of the patient’s disease and conditions recovery and
time course; it must be both specific and exhaustive. It leads to a
TNM classification or staging that is a major prognostic factor and
essential to determination of the appropriate therapy.
Patients with cancer of the upper aerodigestive tract must receive
cooperative multidisciplinary treatment.
Conservative treatment strategies must be favored. Treatment is
essentially surgical and radiological.
Prognosis for survival is poor. For all stages and sites together,
5-year survival remains between 30 and 40%.

■ Points essentiels

Les cancers ORL ou des voies aérodigestives supérieures regroupent
les tumeurs solides de la cavité buccale, du pharynx et du larynx.
Les principaux facteurs de risques identifiés sont le tabac et l’alcool.
De plus, l’association alcool-tabac “surmultiplie” le risque relatif.
Le bilan préthérapeutique représente le point de départ dans
l’histoire de la maladie d’un patient, il va conditionner sa guérison
ou son évolution, il se doit d’être précis et exhaustif. Il aboutit à une
classification TNM qui est un facteur pronostique majeur et la clef de
voûte des indications thérapeutiques.
La prise en charge des patients atteints de cancers ORL doit faire
l’objet d’une concertation thérapeutique pluridisciplinaire.
Les stratégies thérapeutiques conservatrices doivent être privilégiées.
Le traitement est essentiellement radiochirurgical.
Le pronostic de survie est mauvais. Pour tous stades et localisations
confondus, la survie reste en moyenne entre 30 et 40 % à
5 ans.


ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق

Le Maillon Faible - Stomatologie,france, chirurgie dentaire, dentisterie, La chirurgie,orthodontique, plombages dentaires, dentistes, les cliniques dentaires, implants dentaires,Le Maillon Faible - Stomatologie,france, chirurgie dentaire, dentisterie, La chirurgie,orthodontique, plombages dentaires, dentistes, les cliniques dentaires, implants dentaires,,Le Maillon Faible - Stomatologie,france, chirurgie dentaire, dentisterie, La chirurgie,orthodontique, plombages dentaires, dentistes, les cliniques dentaires, implants dentaires,Le Maillon Faible - Stomatologie,france, chirurgie dentaire, dentisterie, La chirurgie,orthodontique, plombages dentaires, dentistes, les cliniques dentaires, implants dentaires,
Le Maillon Faible - Stomatologie,france, chirurgie dentaire, dentisterie, La chirurgie,orthodontique, plombages dentaires, dentistes, les cliniques dentaires, implants dentaires,Le Maillon Faible - Stomatologie,france, chirurgie dentaire, dentisterie, La chirurgie,orthodontique, plombages dentaires, dentistes, les cliniques dentaires, implants dentaires,